Jean-Michel O, de Annecy au Cap-Nord sur un vélo pliant

Chez Alibabike on aime bien les aventures un peu hors norme alors quand Jean-Michel O nous a parlé de son projet fou de relier Annecy au Cap-Nord sur un vélo pliant nous avons tout de suite été séduits. Aujourd’hui, à quelques jours de son départ, nous avons pu échanger un peu avec lui au travers de cette interview.

Entretien avec Jean-Michel

ABB : Hello Jean-Michel, avant de rentrer dans le vif du sujet, peux-tu nous en dire un peu plus sur toi ?
JM : Je suis un jeune retraité, passionné par les vélos vintage, le Blues et les voyages. Je parle Anglais, Espagnol, et Italien un peu.
J’ai travaillé dans des domaines très différents, la banque, le marketing, la formation, le conseil et même responsable d’un magasin de cycles sur mesure.

ABB : Maintenant qu’on te connaît mieux, parles nous de ton projet. Tu l’as en tête depuis plus de 30 ans, comment t’es venue l’idée ? Comment l’as-tu organisé et t’y es-tu préparé ?
JM : Il y a 30 ans j’ai vendu un vélo spécial pour le Cap-Nord et j’ai bien regretté de ne pas être du voyage. Question organisation j’ai acheté deux cartes routières et consulté des guides pour faire mon itinéraire. Pour la préparation un peu de ski cet hiver.

ABB : Un vélo pliant ? Pourquoi ce choix ? N’as-tu pas peur qu’il soit inconfortable sur une telle distance ?
JM : C’est un Brompton Titane 6 vitesses donc a priori sans problème. J’ai changé le pédalier et mis un porte bagage. C’est un vélo très sûr qui ne vibre pas même a grande vitesse.

alibabike jean michel obadia annecy cap nord velo pliant

ABB : Et pour le reste de l’équipement, qu’emmènes-tu avec toi ?
JMO : Dans la sacoche avant : Vêtements (Icebreaker, Outlier, et Uniqlo), petite pharmacie, outillage et une gamelle en titane avec réchaud MSR plus repas déshydratés et complément alimentaires Nutrisens Sport bien sûr. Total 7kg.
A l’arrière un sac a dos étanche avec une tente 800gr un duvet Lafayette Vallandré, un karrimat (matelas) et un poncho de pluie. Total 3kg.

ABB : Lorsque tu nous a contacté tu n’avais pas encore défini d’itinéraire, qu’en est-il à quelques jours du départ ? D’après Google Maps la distance est de 3803 km en voiture et l’outil ne trouve même pas de tracé à suivre en vélo. Sais-tu pour combien de bornes tu t’embarques ?
JMO :Je ne sais pas précisément, je pensais qu’il n’y avait que 3000 ! J’attends un GPS Garmin, car je n’ai pas le sens de l’orientation, et pour traverser les villes c’est préférable.

ABB : Tu dis vouloir faire chaque jour une part du trajet en stop. Si personne ne s’arrête, que fais-tu ?
JMO : Je serai assis sur le bord de la route en train de jouer du Blues, et après une heure je reprends le vélo pour aller au carrefour suivant.

ABB : Et puis bon, plus tu te rapprocheras du but moins il fera nuit, tu arrêtes de dormir et tu pédales ?
JMO : Je ne vais pas oublier de dormir. Je ne pars pas pour un ultra trek mais pour rencontrer des gens et avoir du plaisir.

ABB : Pour dormir justement, tu prévois de camper ? De te faire héberger ? Autre ?
JMO : Je suis sur un site d’hébergement pour cyclotouristes plus hôtels et camping sauvage (totalement libre en Norvège. Répartition environ 3 fois 1/3.

alibabike jean michel obadia annecy cap nord velo pliant

ABB : Il te faudra aussi te nourrir, qu’auras-tu au menu ?
JMO : J’ai vécu en Angleterre pendant 6 mois, je suis donc capable de manger n’importe quoi, j’aime tout. Je pense que le régime sera harengs, saumon foie de morue et de temps en temps après un effort intense, le Speed recup de Nutrisens Sport.

ABB : Quand tu seras arrivé, parce qu’on ne doute pas de ta réussite, comment comptes-tu rentrer ?
JMO : Avion mais j’ai peur pour mon Brompton, train ou bus. Je vais peut être rester là bas !

ABB : Avant de te laisser tranquille, une dernière question. Pourra t’on suivre sur le net ton avancée et découvrir de magnifiques photos des paysages traversés ?
JMO : Pour l’occasion j’ai ouvert un profil Facebook, mais j’invite chacun à vivre sa propre expérience, quelle qu’elle soit, plutôt que de vivre à travers celle des autres.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire